Bandeau Cap Protéines
Accédez à l'ensemble des ressources documentaires du projet Cap Protéines

Les mélanges céréales-protéagineux

Associer dans les champs céréales et protéagineux permet d'associer énergies et protéines dans l'alimentation. Les mélanges céréales-protéagineux couvrent rapidement les sols et s'adaptent aux conditions climatiques. Les méteils peuvent être récoltés sous forme de fourrage ou de grain. 

Les mélanges céréales-protéagineux sont généralement implantés pour une récolte en grains mais ils permettent d’assurer la réalisation de stocks avant la période de déficit fourrager. Ils sont alors récolté principalement en enrubannage.

Les méteils peuvent sécuriser le système fourrager en diversifiant l’assolement et la ration. 
Les mélanges céréales-protéagineux sont des cultures à double fins permettant une récolte et une valorisation en fourrage ou en grains.

L'intérêt pour l'autonomie protéique est fortement lié aux doses de semis, au taux de levée, au niveau de fertilisation et au stade de récolte qui vont impacter proportion finale de protéagineux lors de la récolte.

Méteil 2
© D. Hardy/Idele

Ressources sur l'autonomie protéique

Des témoignages

Broma 11 Méteil
Du méteil fourrager enrubanné pour assurer l'autonomie alimentaire et diminuer la pression adventice vidéo Dans l'Aude, le Gaec Broma est passé en bio en 2016. Pour produire un aliment riche en énergie et en protéagineux pour sa soixantaine de vaches laitières, il sème un méteil de blé, vesce et pois qui est coupé et enrubanné début mai. Chambre régional d'agriculture d'Occitanie
11 - Aude Mélanges céréales-protéagineux