Bandeau Cap Protéines
Mes résultats de recherche pour

Cap Protéines

Ressources sur l'autonomie protéique (52)

Témoignages (155)

Au Gaec du Roudon, des fauches précoces et un mélange multi-espèce pour remplacer le tourteau
Au Gaec du Roudon, des fauches précoces et un mélange multi-espèce pour remplacer le tourteau vidéo A l’installation de Julien Thomas, le Gaec du Roudon, dans l’Allier, a pris la décision de récolter une partie de leurs fourrages plus tôt sous forme d’ensilage ou d’enrubannage. Auparavant, le système tout foin ne permettait pas d’avoir suffisamment de stocks et coûtait cher en tourteau pour équilibrer les rations. Julien a également été séduit par les prairies multi-espèces où six hectares sont implantés. Cap Protéines
03 - Allier Récolte et conservation Herbe et prairies
Un système repensé pour concilier agrandissement et autonomie alimentaire
Un système repensé pour concilier agrandissement et autonomie alimentaire vidéo En quête d’autonomie alimentaire pour son troupeau bovin allaitant de 120 mères, Jérôme Vaude, exploitant dans les Ardennes, a mis en œuvre différents leviers pour adapter son système de polyculture-élevage : réduction du chargement, réduction de la part d’ensilage de maïs, récolte d’ensilage d’herbe, mise en place de pâturage tournant et diversification fourragère en implantant des méteils, luzerne, trèfle… Cap Protéines
08 - Ardennes Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours
Deux périodes de vêlage et des ressources diversifiées pour couvrir les besoins du cheptel
Deux périodes de vêlage et des ressources diversifiées pour couvrir les besoins du cheptel vidéo Daniel et Romain Jarlot du Gaec du Petit Nanteux, en Côte d’Or, préfèrent avoir deux périodes de vêlage. Les vaches vêlant au printemps vont valoriser l’herbe de fin d’automne et de printemps et nécessiteront des apports alimentaires et protéiques moins importants sur la période hivernale. Autonome en protéines à 96 %, l’exploitation pratique le pâturage tournant, cultive de la luzerne, fabrique ses aliments à la ferme et a mis en place un ensilage de méteil. Cap Protéines
21 - Côte-d'Or Conduite du troupeau Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies
L'implantation de chicorée et de plantain dans les prairies temporaires
L'implantation de chicorée et de plantain dans les prairies temporaires vidéo L’implantation de chicorée et de plantain dans les prairies multi espèces permettent d’améliorer la production fourragère, notamment en période de sécheresse. Cela permet aussi d’améliorer la qualité de ses fourrages, plus riches en protéines, et donc de limiter la consommation de concentrés. L’EARL des Monts de Lascaux teste ces espèces pour ces vaches et taureaux de race limousine. Cap Protéines
23 - Creuse Herbe et prairies
Vers l’autonomie protéique des brebis laitières bretonnes bios
« Brebis laitières : la gestion de l’herbe, pilier de l’autonomie protéique » vidéo Éleveur de brebis laitières en bio, Michel Rozé mise sur la gestion du stock et la qualité de son herbe pour renforcer l’autonomie protéique de l’exploitation. Il cultive des prairies multi-espèces riches en légumineuses tout en étant exigeant sur la récolte d'enrubannage ou de foin. Une mélangeuse permet d’optimiser la valeur alimentaire de la ration tout en économisant les correcteurs azotés. Avec environ 200 mères sur une SAU de 45 ha, Michel atteint une autonomie protéique de 83 %. Cap Protéines
35 - Ille-et-Vilaine Légumineuses fourragères Récolte et conservation Herbe et prairies
Associer autonomie maximale et résultats économiques
Associer autonomie maximale et résultats économiques vidéo En Loire-Atlantique, le Gaec des Verdais produit un million de litres de lait avec 130 vaches et quatre associés. Pour Antoine Lebreton, « le Gaec vise une autonomie maximale grâce à des fourrages récoltées de très bonnes qualités ». Pour cela, il privilégie la qualité à la quantité en ensilant l’herbe tôt et en récoltant une partie du maïs sous forme d’épi. Le Gaec compte aussi sur le pâturage tournant et sur la production de luzerne déshydratée et de féverole extrudée. Cap Protéines
44 - Loire-Atlantique Légumineuses fourragères Herbe et prairies Pâturage et parcours
Des brebis en plein air intégrale comme en Nouvelle-Zélande
Des brebis en plein air intégrale comme en Nouvelle-Zélande vidéo Dans le Lot-et-Garonne, Jérôme et Joël Mandavy sont devenus des spécialistes de l’herbe et du pâturage. Les brebis sont calées sur le cycle de l’herbe avec des agnelages en février-mars. En hiver, un peu de foin est mis directement au sol (bale grazing). Ensuite, grâce à des clôtures efficaces et un réseau d’abreuvoirs, les brebis bio en plein air intégral changent de paddocks tous les jours. Un soin particulier est apporté aux prairies riches en luzernes, lotiers, chicorées ou trèfles blancs. Cap Protéines
47 - Lot-et-Garonne Légumineuses fourragères Herbe et prairies Pâturage et parcours
Davantage de surfaces pâturées pour maîtriser les charges et gagner en autonomie
Davantage de surfaces pâturées pour maîtriser les charges et gagner en autonomie vidéo En passant en bio, la ferme des Cazelles a modifié son assolement en augmentant les surfaces pâturées par les vaches allaitantes. Autour des bâtiments, des paddocks de 40 ares sont pâturés pendant deux à trois jours par les 45 mères Blondes d’Aquitaine. En plus de ce pâturage tournant dynamique, la ferme a entrepris l’implantation de prairies multi-espèces et la culture de méteil et de luzerne dans un soucis de maîtrise des charges et d’autonomie fourragère et protéique. Cap Protéines
47 - Lot-et-Garonne Légumineuses fourragères Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours
Conforter les prairies naturelles et temporaires pour les Aubracs de Lozère
Conforter les prairies naturelles et temporaires pour les Aubracs de Lozère vidéo En Lozère, le Gaec de Chantegrenouille élève 80 vaches allaitantes de race Aubrac sur 160 hectares, tout en herbe. Vincent Granier explique qu’ils cherchent de l’autonomie protéique aux vues des coûts des intrants et des matières premières qui augmentent. Sur leurs prairies naturelles équilibrées entre graminées et légumineuses, ils pratiquent le pâturage tournant avec des petits lots d’animaux. Sur les prairies temporaires, le Gaec veut améliorer l’herbe en ajoutant des trèfles violets. Cap Protéines
48 - Lozère Herbe et prairies
Gestion et valorisation du pâturage dans un élevage de brebis laitières de Lozère
Gestion et valorisation du pâturage dans un élevage de brebis laitières de Lozère vidéo En Lozère, Caroline et Charles André élèvent 434 brebis laitières sur 147 hectares. Si la principale raison de leur autonomie en protéines résulte des fourrages ventilés à base de légumineuses, le Gaec Salles André mise également sur le pâturage d’un mélange vesce-avoine, de prairies multi-espèces et des parcours durant les trois derniers mois de traite. Cap Protéines
48 - Lozère Légumineuses fourragères Récolte et conservation Herbe et prairies Pâturage et parcours
Prairie multi-espèces et race pâturante : un minimum de concentré !
Prairie multi-espèces et race pâturante : un minimum de concentré ! vidéo En Mayenne, Charlotte et Alexander Moriarty élèvent 400 brebis de race Poll Dorset en bio. Visant l’autonomie alimentaire, ils favorisent la part d’herbe pâturée dans la ration. Les prairies sont semées avec un mélange composé d’une quinzaine d’espèce dont de la chicorée. Les prairies sont fauchées pour récolter de l’enrubannage, utilisé en fin de gestation et en début de lactation. Cap Protéines
53 - Mayenne Herbe et prairies
Un système pâturant pour produire du lait sans concentrés
Un système pâturant pour produire du lait sans concentrés vidéo Dans l’Oise, l’EARL MC2 a amélioré sa marge économique et son autonomie protéique grâce à un système tout herbe et pâturant. L’aménagement des clôtures, chemin et réseau d’eau a permis de mettre en place un pâturage tournant pour valoriser l’herbe au bon stade. Pour s’adapter à ce système 100 % herbe, le troupeau laitier est croisé en race kiwi et les vêlages sont groupés au printemps et à l’automne pour faire coïncider les pics de lactation une herbe riche en protéines. Cap Protéines
60 - Oise Herbe et prairies Pâturage et parcours
"Des prairies temporaires cultivées en alternance avec du méteil pour des fourrages de qualité"
"Des prairies temporaires cultivées en alternance avec du méteil pour des fourrages de qualité" vidéo Dominique Viallard élève des vaches montbéliardes dans le Puy-de-Dôme. Cet éleveur laitier bio mise sur des prairies temporaires de qualité et le séchage en grange pour être autonome en protéines à 65 %. Cultivateur d'herbe, il alterne prairies temporaires et méteil dans des rotations de huit ans. Avec 50 vaches laitières sur 120 hectares, le Gaec de Sauvadet a réalisé 133 000 euros d'EBE en 2021. Cap Protéines
63 - Puy-de-Dôme Récolte et conservation Herbe et prairies
Pâturage tournant et dérobées estivales pour un élevage naisseur- engraisseur autonome
Pâturage tournant et dérobées estivales pour un élevage naisseur- engraisseur autonome vidéo La Ferme des Venelles, située dans les boucles de la Seine normande, est autonome en protéines pour son élevage bovin naisseur-engraisseur en race Aubrac. Différents leviers sont activés pour développer l’autonomie fourragère et protéique tout en s’adaptant au changement climatique : le pâturage tournant de prairies naturelles, des dérobées estivales résistantes à la sécheresse, des prairies multi-espèces et des méteils ensilés ou moissonnés. Cap Protéines
76 - Seine-Maritime Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours Diversification des ressources fourragères
Valoriser la protéine sur un troupeau bovin
Valoriser la protéine sur un troupeau bovin vidéo Jean-Pierre Audebeau du Gaec La Picoulée élève des poules pondeuses et 80 vaches allaitantes sur 145 hectares. En agriculture biologique depuis 2000, il cultive un méteil grain avec un mélange de pois, de féverole et de blé. Avec deux périodes de vêlages, le Gaec élève des bœufs avec les veaux nés au printemps. Il réalise des enrubannages des premières coupes de luzerne et de prairie multi-espèces afin d’avoir des fourrages riches en protéines. Cap Protéines
79 - Deux-Sèvres Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies
Les prairies multi-espèces, base de l’autonomie protéique
Les prairies multi-espèces, base de l’autonomie protéique vidéo Deux éleveurs laitiers biologiques de la Vienne et des Deux-Sèvres témoignent de l’usage des prairies multi-espèces comme gage d’autonomie protéique dans leur système. Le focus est amené sur le choix des espèces, la proportion de légumineuses, les modes d’exploitation et d’implantation. Cap Protéines
79 - Deux-Sèvres Herbe et prairies
Des chèvres autonomes en aliments pour réduire les charges
Des chèvres autonomes en aliments pour réduire les charges vidéo Christophe Favard élève 200 chèvres sur 60 hectares dans la Vienne. Grace à la mise en place de différentes pratiques, il est aujourd’hui autonome pour l’alimentation du troupeau. L’implantation de prairies multi-espèces et la construction d’un séchoir en grange lui offrent des fourrages de très bonne qualité. Cela permet de réduire les quantités distribuées de concentrés autoproduits que sont le méteil, le maïs et la betterave. Cap Protéines
86 - Vienne Légumineuses fourragères Récolte et conservation Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies
Des arbustes et des prairies adaptés aux six mois de saison sèche
Des arbustes et des prairies adaptés aux six mois de saison sèche vidéo En Martinique, les moutons du Foyer de charité pâturent des prairies adaptées au territoire. La saison sèche, appelée Carême, peut durer six mois, de janvier à juin. L’élevage a donc dû s’adapter en installant des espèces acclimatées et résistantes aux périodes arides. L’élevage a implanté des graminées il y a plus de 20 ans et, aujourd’hui, il possède une parcelle dite améliorées. Les brebis profitent aussi des protéines contenues dans les légumineuses arbustives. Cap Protéines
MQ - Martinique Légumineuses fourragères Herbe et prairies
Des légumineuses fourragères à la Réunion
Des légumineuses fourragères à la Réunion vidéo L’EARL Fond Mango élève 60 vaches laitières sur 35 hectares à la Réunion. Comme ils ne peuvent pas cultiver de blé ou de soja pour produire des protéines, ils ont semé un mélange de légumineuses (luzerne et trèfle violet) et de graminées (fétuque, dactyle, ray-grass hybride) en remplacement du kikuyu. La prairie a perdu en pousse le premier hiver mais, maintenant, il permet de produire 23 kilos de lait par jour et par vache contre 18 kilos auparavant. Cap Protéines
RE - La Réunion Légumineuses fourragères Herbe et prairies
Mieux gérer les prairies à La Réunion
Mieux gérer les prairies à La Réunion vidéo A La Réunion, l'EARL Piton Mahot élève 120 vaches laitières en se basant sur un pâturage tournant bien conduit. « Les vaches sont 365 jours de l’année en pâture », explique Dominique Renneville. En complément du kikuyu, la graminée tropicale locale, l’EATL Piton Mahot a ajouté des ray-grass, dactyles et trèfles blancs pour former des prairies multi-espèces riches en protéines. Cette implantation peut être réalisée par un sursemis de graminées et légumineuses. Cap Protéines
RE - La Réunion Herbe et prairies Pâturage et parcours
Une appli pour mieux gérer ses prairies, top !
Une appli pour mieux gérer ses prairies, top ! vidéo Antoine Thibault élève une soixantaine de vaches laitières et une cinquantaine de génisses dans l'Eure. Depuis un an, cet éleveur Youtubeur utilise un herbomètre et l'application HappyGrass. "Un pâturage bien mené, c'est moins de besoins de maïs à coût égal et moins de maïs, c'est plus de cultures de ventes. La promenade dans ses prairies par un petit matin de printemps pour évaluer ses stocks d'herbe fait partie des tâches les plus rentables de la ferme." Agriskippy la ferme les vaches
27 - Eure Herbe et prairies Pâturage et parcours
Prairies multi-espèces et intercultures pour faire pâturer ses brebis toute l'année
Prairies multi-espèces et intercultures pour faire pâturer ses brebis toute l'année vidéo Le Gaec de la Bourgetière veut faire pâturer ses 620 brebis toute l'année. Christophe Avisse fait tourner ses lots dans des parcs avec un mélange de ray-grass anglais, trèfle blanc, lotier, plantain et fétuque des prés. Il utilise aussi les couverts, les repousses et des mélanges céréales-protéagineux. Il apprécie le plantain pour sa production et ses bonnes valeurs nutritives. Herbe & Fourrages Centre-Val de Loire
28 - Eure-et-Loir Herbe et prairies Diversification des ressources fourragères
Engraisser des réformes à l'herbe
Engraisser des réformes à l'herbe vidéo Le Gaec de Sévres engraisse une soixantaine de vaches de réforme chaque année. Elle utilise pour cela des fourrages à plus de 15 % de protéines et pas de correcteurs azotés. Dans les prairies permanentes, les fauches précoces ont fait apparaitre des légumineuses qui donnent des fourrages de qualité. Herbe & Fourrages Centre-Val de Loire
36 - Indre Herbe et prairies
L'autonomie en agriculture biologique
L'autonomie en agriculture biologique vidéo Jean-Michel Bouchard élève 95 vaches laitières jersiaises et prim'holstein en Isère. En bio depuis 2018, il cultive 100 hectares de prairies, 65 hectares de luzerne et 20 hectares de maïs-sorgho. "On essaie de travailler en autonomie", explique l'éleveur qui n'achète qu'une dizaine de tonnes de soja par an. En anticipant ses besoins, il parvient à s'approvisionner en semences bio. Semae
38 - Isère Légumineuses fourragères Herbe et prairies
video marc humeau ovin 49
Autonomie protéique en élevage ovin vidéo Ce film a été réalisé en mai 2016 chez un éleveur ovin du Maine-et-Loire dans le cadre du programme SOS Protein. Marc Humeau est éleveur de 500 brebis dans le Maine-et-Loire. Il privilégie l'herbe pour limiter la complémentation protéique. Pour cela, il a choisi une race herbagère et ses brebis agnellent au printemps, au moment de la pousse de l'herbe. Il ressème régulièrement ses prairies en mélange et avec du colza fourrager et, bientôt, de la chicorée et du plantain. Vegepolys Valley
49 - Maine-et-Loire Conduite du troupeau Herbe et prairies
Sécuriser son système fourrager en élevage laitier avec des prairies sous couvert de méteil
Sécuriser son système fourrager en élevage laitier avec des prairies sous couvert de méteil vidéo Aymeric Sabin, éleveur de 65 vaches laitières bio en Mayenne, explique comment il a réussi à atteindre l'autonomie azotée grâce à la prairie sous couvert de méteil. Chambre d'agriculture des Pays de la Loire
53 - Mayenne Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies
Estelle 53 Civam
Performances économiques et environnementales d'une ferme herbagère en Pays de la Loire vidéo Estelle est éleveuse de vache laitière en système herbager en Mayenne. Dans cette vidéo du Civam, elle nous explique ce qui fait la force de son système et ce que lui permet d’allier économie, autonomie et performance environnementale. « Dans mon système, j'ai pas mal de prairies que j'essaie de faire pâturer au maximum par mes 40 Normandes. Le système herbager me permet de réduire mes charges alimentaires, les frais de mécanisation, vétérinaires et de cultures. » Civam Pays de la Loire
53 - Mayenne Herbe et prairies
Le Gaec Vital en Vendée
Autonomie protéique en élevage bovin viande vidéo Le Gaec Vital rassemble trois frères qui élèvent 210 vaches allaitantes charolaises. Ils ont semé du trèfle incarnat dans du ray-grass hybride et pratiquent le pâturage tournant. Ce film a été réalisé en mai 2016 chez un éleveur vendéen, dans le cadre du programme SOS Protein. Vegepolys Valley
85 - Vendée Légumineuses fourragères Herbe et prairies

Documents Cap Protéines (40)

Webinaires Cap Protéines de novembre-décembre 2022 (10)

Sommet de l'élevage (6)

Posters exposés au village de l'autonomie protéique (13)

Articles Cap Protéines

Les exploitations autonomes privilégient l’herbe
Les exploitations autonomes privilégient l’herbe Eliance a analysé les rations distribuées dans 11 000 élevages bovins laitiers. Sans surprise, les exploitations les plus autonomes valorisent davantage l’herbe. Un site internet permet de voir les ... 15 mars 2023 Conduite du troupeau Herbe et prairies
Un assistant prairie dans la poche de l’éleveur
Un assistant prairie dans la poche de l’éleveur HappyGrass est une application smartphone et web pour aider les éleveurs à valoriser au mieux l’herbe des prairies et faire pâturer efficacement les bovins. 01 mars 2023 Herbe et prairies Pâturage et parcours
Un élevage caprin autonome grâce à des fourrages de qualité
Un élevage caprin autonome grâce à des fourrages de qualité Pour nourrir ses 200 chèvres, Christophe Favard compte sur ses prairies multi-espèces, le séchage en grange, le pâturage et le méteil. 15 février 2023 Récolte et conservation Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours
Une meilleure gestion de l’herbe pour plus d’autonomie en bio
Une meilleure gestion de l’herbe pour plus d’autonomie en bio En passant en bio, l’EARL du Moulin neuf a appris à cultiver de l’herbe de qualité, avec des espèces diversifiées, des légumineuses dans les prairies et de l’herbe récoltée jeune. 18 janvier 2023 Herbe et prairies Pâturage et parcours
Photo épandage février 2021
La fertilisation des prairies multi-espèces Des essais d’Arvalis montrent qu’un minimum de fertilisation minérale profite à la productivité des prairies multi-espèces. Mais gare aux couteux excès d’azote qui peuvent pénaliser les légumineuse... 23 novembre 2022 Herbe et prairies
De bonnes croissances de bovins allaitants uniquement à l’herbe, c’est possible !
De bonnes croissances de bovins allaitants uniquement à l’herbe, c’est possible ! Broutards, jeunes bovins, vaches de réforme, génisses. Il est possible d’avoir de bonnes croissances avec de l’herbe pâturée ou conservée. À condition d’avoir une herbe de qualité. 12 octobre 2022 Récolte et conservation Herbe et prairies Pâturage et parcours
Arroser ses prairies pour faire face au stress hydrique ?
Arroser ses prairies pour faire face au stress hydrique ? L’herbe souffre davantage de la chaleur quand elle manque d’eau. Arvalis reprend une série d’essais sur l’irrigations des prairies. 03 août 2022 Herbe et prairies
Ensiler de l’herbe jeune pour produire plus de lait
Ensiler de l’herbe jeune pour produire plus de lait Grace à de l’ensilage d’herbe récoltée jeune, plus riche en énergie et en protéines, les vaches laitières ont plus d’appétit et produisent plus de lait. Une pratique intéressante testée avec succès en Bret... 20 juillet 2022 Récolte et conservation Herbe et prairies
Des agneaux bios avec les protéines de la ferme
Des agneaux bios avec les protéines de la ferme Profitant des méteils et de la pousse printanière des prairies riches en légumineuses, cet éleveur ovin bio cherche à limiter l’achat de concentrés. 06 juillet 2022 Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours
La souveraineté protéique, une perspective à long terme
La souveraineté protéique, une perspective à long terme La table-ronde du 1er juin dernier au Salon de l’herbe a rappelé que la culture de l’herbe et des fourrages est une piste indispensable pour être moins dépendant en protéines végétales d’importa... 08 juin 2022 Légumineuses fourragères Herbe et prairies
L’autonomie protéique mise en avant au Salon de l’herbe
L’autonomie protéique mise en avant au Salon de l’herbe Les experts de l’herbe et des prairies rappelleront l’importance d’avoir des fourrages de qualité pour gagner en autonomie. Rendez-vous au Salon de l’herbe les 1er et 2 juin à Villefran... 25 mai 2022 Légumineuses fourragères Récolte et conservation Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours Diversification des ressources fourragères
Des prairies multi-espèces aux multiples atouts
Des prairies multi-espèces aux multiples atouts En associant plusieurs graminées et légumineuses dans les prairies, on peut gagner en économie d’azote, en régularité de l’herbe et en production de fourrages riches en protéines. Revue des atouts verts des... 11 mai 2022 Légumineuses fourragères Herbe et prairies Pâturage et parcours
Sursemis
Le sursemis des prairies permanentes Le sursemis est l’occasion de regarnir en légumineuses une prairie dégradée. Conseils et bonnes pratiques pour redonner un coup de jeune à ses prairies. 14 mars 2022 Herbe et prairies
Normande Vaches Prairie Ciel Bleu
L’herbe, un atout pour l’autonomie protéique L’herbe est un des premiers leviers à actionner pour améliorer l’autonomie protéique des élevages de ruminants. Dès la fin de l’hiver, on peut profiter de ce fourrage abondant, équilibré et peu coûteux quan... 02 mars 2022 Herbe et prairies Pâturage et parcours
Les méteils associant céréales et protéagineux peuvent donner un fourrage de qualité pour un coût de production modeste.
Les prairies semées sous couvert de méteils Grâce à la capacité des légumineuses à capter l'azote atmosphérique de l'air, la luzerne produit des fourrages riches en protéines pour les élevages de ruminants. Mais sa culture, technique, demande... 16 février 2022 Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies

Des vidéos du Village de l'autonomie protéique

Comment récolter des fourrages riches en protéines ?
Comment récolter des fourrages riches en protéines ? vidéo Pour garder la valeur des fourrages, il faut préserver les feuilles avec des faucheuses peu agressives, un conditionneur réglé sur la petite vitesse et un séchage rapide grâce à un large étalement de l’herbe coupée. Anthony Uijttewaal, responsable du pôle fourrages d’Arvalis Institut du végétal, rappelle que la récolte de foin ou d’ensilage est aussi un compromis pour garder un bon débit de chantier. Cap Protéines
Récolte et conservation Herbe et prairies
Implanter des prairies sous couverts d’association céréales/protéagineux
Implanter des prairies sous couverts d’association céréales/protéagineux vidéo Implanter des prairies sous couverts d’association céréales-protéagineux permet d’éviter le salissement, de produire un fourrage supplémentaire et avoir une prairie qui prend le relais. Bertrand Daveau, ingénieur recherche et développement en agriculture biologique à la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou, explique que la prairie qui prend le relais sera disponible ensuite plus ou moins rapidement selon la pluviométrie et la date de récolte du méteil. Cap Protéines
Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies
Pourquoi mesurer la hauteur d’herbe ?
Pourquoi mesurer la hauteur d’herbe ? vidéo Mesurer la hauteur d’herbe permet de connaître la production de ses prairies et d’adapter le chargement et l’organisation du pâturage. Claire Douine du Ciirpo montre comment se servir d’un herbomètre, un outil rentable pour valoriser au mieux l’herbe. Cap Protéines
Herbe et prairies Pâturage et parcours
Des leviers pour améliorer l’autonomie protéique de la ration
Des leviers pour améliorer l’autonomie protéique de la ration vidéo Grâce à l’herbe, on peut produire du lait avec des rations très économes en intrants. Hugues Chauveau d’Arvalis-Institut du végétal montre qu’un système tout maïs est carencé en protéines. En récoltant l’herbe au bon moment, on peut trouver le compromis entre le rendement et la valeur alimentaire des graminées et légumineuses. Cap Protéines
Récolte et conservation Herbe et prairies Diversification des ressources fourragères
o	L’herbe de printemps, une herbe de super qualité
L’herbe de printemps, une herbe de super qualité vidéo Fourrage équilibré en énergie et azote, l’herbe de printemps est un levier vers l’autonomie protéique. Stéphanie Guibert, chargée de mission prairie à la chambre d’agriculture des Pays de la Loire, recommande de découper ses parcelles pour garder au maximum une herbe jeune pour la fauche ou le pâturage. Cap Protéines
Récolte et conservation Herbe et prairies Pâturage et parcours
Quelle est la bonne hauteur d’herbe ?
Quelle est la bonne hauteur d’herbe ? vidéo Un troupeau peut rentrer entre 8 et 10 cm et sortir avant d’attendre les 5 cm pour ne pas pénaliser la repousse. Claire Caraes, chargée de projets Prairies à la chambre d’agriculture de Normandie, montre aussi que l’herbe trop haute risque d’être piétinée et que sa valeur alimentaire se dégrade avec l’épiaison. Cap Protéines
Récolte et conservation Herbe et prairies Pâturage et parcours
HappyGrass, un outil d’aide à la décision sur la gestion des prairies
HappyGrass, un outil d’aide à la décision sur la gestion des prairies vidéo HappyGrass est une application qui permet de mieux gérer la prairie et valoriser l’herbe. Antoine Leborgne, responsable commercial d’HappyGrass, détaille les fonctionnalités de l’outil smartphone. Les éleveurs peuvent s’abonner pour 4 ou 15 euros par mois. Un investissement qui permet de valoriser l’herbe au bon moment, d’avoir un meilleur rendement d’herbe et une plus grande autonomie protéique. Cap Protéines
Herbe et prairies Pâturage et parcours
Un long chemin vers la souveraineté protéique de la France
Un long chemin vers la souveraineté protéique de la France vidéo En valorisant davantage l’herbe et les fourrages, la France peut espérer réduire la part de protéines végétales d’importation. Autour de la table : - Jean-Marie Seronie, agro-économiste - Laurent Rosso, directeur de Terres univia, l'interprofession des huiles et protéine végétales, et Terres Inovia, son institut technique - Jean-Pierre Fleury, éleveur de bovins allaitants - Dominique Viallat, éleveur bovin laitier autonome du Puy-de-Dôme. Cap Protéines
Conduite du troupeau Légumineuses fourragères Récolte et conservation Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours Diversification des ressources fourragères Protéagineux et Tourteaux Mutualisation et relocalisation