Bandeau Cap Protéines
Mes résultats de recherche pour
Mutualisation et relocalisation

Cap Protéines

Des témoignages

Pâturage des couverts végétaux en système céréalier bio
Pâturage des couverts végétaux en système céréalier bio vidéo Patrick Forget et son épouse élèvent une troupe ovine de 500 brebis sur une ferme céréalière bio de Charente-Maritime. Une opportunité pour consommer les couverts et pour valoriser les luzernes. Les brebis consomment les couverts végétaux des 130 hectares de l’exploitation et des 350 ha d’un Gaec voisin. « Il n’y pas de broyeur à mettre derrière et pas de mauvaises graines », apprécie l’agriculteur. Les brebis consomment aussi de la fèverole et du trèfle qui pousse sous couvert de céréales. Cap Protéines
17 - Charente-Maritime Légumineuses fourragères Protéagineux et Tourteaux Mutualisation et relocalisation
Marie et Maxime ou la coopération céréaliers-éleveurs
Marie et Maxime ou la coopération céréaliers-éleveurs vidéo Marie Auprêtre, éleveuse de bovins laitiers, et son voisin Maxime Quenette se sont entendus pour coopérer sur un échange paille-fumier et un échange de luzerne sur pied contre de la main d'œuvre et du matériel. La luzerne est valorisée par le troupeau laitier et le céréalier s'y retrouve techniquement, agronomiquement et économiquement. Chacun note dans un carnet de suivi mais les agriculteurs se font confiance et échangent régulièrement. Arpeege
08 - Ardennes Mutualisation et relocalisation
Bertrand Rouquie, éleveur laitier autonome en protéines
Bertrand Rouquie, éleveur laitier autonome en protéines vidéo Bertrand Rouquie, éleveur bovin laitier en Dordogne, est quasiment autonome en protéines pour produire 420 000 litres de lait dont 230 000 litres transformés en fromage. Avec un robot de traite et un parcellaire morcelé, les vaches sont alimentées quotidiennement par de l’herbe fraîche avec un affouragement en vert. La ration hivernale associe de la luzerne, du maïs et du lin avec un coût limité à 110 à 120 € les 1 000 l. Le concentré de colza est remplacé par du lupin autoproduit. Chambre d'agriculture de la Dordogne
24 - Dordogne Récolte et conservation Protéagineux et Tourteaux Mutualisation et relocalisation
Pierre Trémouille
Pierre Trémouille, éleveur de bovin viande vidéo Pierre Trémouille, éleveur de bovin viande et de veau de boucherie en Dordogne, cultive 120 hectares d’herbe, 20 de luzerne et 20 de céréales, maïs ou méteil. Il a réduit le coût de la ration à 2 euros par animal et par jour en remplaçant l’achat de correcteur par l’implantation de luzerne et de mélange céréale-protéagineux. Les vaches allaitantes sont au pâturage du 25 mars au 1er décembre. Chambre d'agriculture de la Dordogne
24 - Dordogne Légumineuses fourragères Mélanges céréales-protéagineux Pâturage et parcours Mutualisation et relocalisation
Laurent Basset Jura
Mélanges protéagineux et autonomie protéique vidéo Deux éleveurs bovins laitiers du Jura et un éleveur bovin allaitant bio de Saône-et-Loire détaillent leur utilisation des mélanges céréales-protéagineux en grain. Des méteils intéressants pour l'autonomie, le rendement et la biodiversité. Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté
39 - Jura Mélanges céréales-protéagineux Mutualisation et relocalisation
Luzco Cuma des volontaires
Un séchoir en Cuma vidéo La Cuma des Volontaires s'est doté d'un grand séchoir à foin et à céréales pour assurer l'autonomie alimentaire et protéique des élevages en gardant la traçabilité des aliments. Les légumineuses, herbe, colza ou céréales des adhérents sont ventilés par un air réchauffé au soleil dans huit cellules différentes puis mis en bottes avant d'être réexpédiés dans les élevages. FRCuma Ouest (Luzco)
44 - Loire-Atlantique Mutualisation et relocalisation
Mélange de co-produits : un coup de boost pour la marge alimentaire
Mélange de co-produits : un coup de boost pour la marge alimentaire vidéo Le Gaec de Grimaneau raisonne l'autonomie alimentaire à l'échelle du territoire par l'utilisation de coproduits issus de l'industrie alimentaire. Pour nourrir le troupeau de 115 vaches laitières et produire 1,1 million de litres de lait, les coproduits sont mélangés deux fois par an puis stockés en silo par voie humide. Avec ce mélange stable et économique, les résultats laitiers sont bons et l'élevage est autonome à 95 % à l'échelle de la région. Arpeege
54 - Meurthe-et-Moselle Mutualisation et relocalisation

Webinaires Cap Protéines de novembre-décembre 2022

Des vidéos du Village de l'autonomie protéique

Un long chemin vers la souveraineté protéique de la France
Un long chemin vers la souveraineté protéique de la France vidéo En valorisant davantage l’herbe et les fourrages, la France peut espérer réduire la part de protéines végétales d’importation. Autour de la table : - Jean-Marie Seronie, agro-économiste - Laurent Rosso, directeur de Terres univia, l'interprofession des huiles et protéine végétales, et Terres Inovia, son institut technique - Jean-Pierre Fleury, éleveur de bovins allaitants - Dominique Viallat, éleveur bovin laitier autonome du Puy-de-Dôme. Cap Protéines
Conduite du troupeau Légumineuses fourragères Récolte et conservation Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies Pâturage et parcours Diversification des ressources fourragères Protéagineux et Tourteaux Mutualisation et relocalisation
Votre consentement
Ce site recours à l'utilisation de cookies (ou traceurs) lors de votre navigation. Votre consentement explicite est nécessaire à leur utilisation. cliquez ici pour en savoir plus
Ce site et les services liés sont susceptibles de déposer des cookies* (ou traceurs) sur votre ordinateur.
Ils ne sont pas installés par défaut.

Les plateformes de diffusion de vidéos en ligne (Youtube, Vimeo, Dailymotion...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos consultations. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas leur consultation sur le site actuel.

Ce site fait l'objet de mesure d'audience via la plateforme Google Analytics. Reportez-vous à la politique de confidentialité de Google Analytics pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas votre expérience utilisateur sur le site actuel.

Les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, Trip Advisor...) peuvent déposer des cookies destinés au suivi statistique et marketing de vos partages de liens. Reportez-vous à leurs politiques de confidentialités respectives pour en savoir plus.
Le refus de ces cookies n'altérera pas la consultation du site actuel, mais vous empêchera de partager le contenu de ce site sur vos réseaux respectifs.

* un cookie est un petit fichier stocké par un serveur dans le terminal (ordinateur, téléphone, etc.) d’un utilisateur et associé à un domaine web (c’est à dire dans la majorité des cas à l’ensemble des pages d’un même site web). Ce fichier est automatiquement renvoyé lors de contacts ultérieurs avec le même domaine.