Bandeau Cap Protéines
Accédez à l'ensemble des ressources documentaires du projet Cap Protéines

Cap Protéines

Ressources sur l'autonomie protéique

Les dossiers thématiques

Les bovins lait En France, la ration des bovins lait est très majoritairement composée d'aliments produits sur l'exploitation. Avec 70 % d'autonomie protéique en moyenne, les élevages français de vaches laitières consomment chaque année environ un million de tonnes de tourteau de soja. Les systèmes maïs-soja ont une ... Consultez ce dossier Les bovins viandes Les élevages de bovins allaitants français ont en moyenne 86 % d'autonomie protéique. Un très bon niveau d'autonomie obtenue en valorisant l'herbe des prairies. Consultez ce dossier Les légumineuses Grâce à leur capacité à capter l'azote atmosphérique de l'air, les légumineuses sont riches en protéines. Cultivés seuls ou en association, les luzernes, trèfles ou sainfoins sont les atouts des éleveurs pour retrouver de l'autonomie protéique. Consultez ce dossier Les mélanges céréales-protéagineux Associer dans les champs céréales et protéagineux permet d'associer énergies et protéines dans l'alimentation. Les mélanges céréales-protéagineux couvrent rapidement les sols et s'adaptent aux conditions climatiques. Les méteils peuvent être récoltés sous forme de fourrage ou de grain. Consultez ce dossier Les caprins Avec seulement 47 % d'autonomie protéique en moyenne, les élevages caprins français ont encore des marges de progrès pour produire eux-mêmes les protéines végétales consommées par les chèvres laitières. Consultez ce dossier Les ovins lait Pour développer l'autonomie protéique, les élevages ovins laitiers peuvent chercher à produire plus de ressources protéiques ou de fourrages, mieux valoriser l'herbe ou adapter la conduite du troupeau. Actuellement, l'autonomie moyenne des élevages de brebis laitières est de 68 % en France. Consultez ce dossier Les ovins viandes Basant leur alimentation sur l'herbe pâturée, les ovins allaitants ont une autonomie protéique moyenne de 83 %. Ils peuvent néanmoins améliorer leur autonomie en implantant des légumineuses et en valorisant l'herbe à toutes les étapes de l'élevage. Consultez ce dossier Conduite du troupeau En calant les besoins des animaux au moment où les ressources fourragères sont les plus disponibles, on peut réduire les besoins en complémentation. De même, limiter les UGB improductives réduit les besoins en surfaces ou en alimentation. Consultez ce dossier Récolte et conservation Une récolte des fourrages au bon moment et une conservation optimale permet de bénéficier des richesses protéiques des fourrages toute l'année. L'herbe et les fourrages peuvent se conserver sous forme de foin, d'enrubannage ou d'ensilage. Les fourrages frais peuvent aussi être amenés sous forme d'affou... Consultez ce dossier Herbe et prairies L'herbe est un des premiers leviers à actionner pour améliorer l’autonomie protéique des élevages de ruminants. Ce fourrage est abondant, équilibré et peu coûteux quand il est pâturé. Avec 12 à 18 % de matière azotée totale, l’herbe des prairies est naturellement équilibrée pour l’alimentation des ruminants. ... Consultez ce dossier Pâturage et parcours L'herbe pâturée est la ressource alimentaire la plus évidente et naturelle des bovins, ovins et caprins mais aussi la plus économique à produire et récolter. Consultez ce dossier Diversification des ressources fourragères De nombreuses ressources fourragères peuvent être mobilisées par les éleveurs pour diversifier l’alimentation du troupeau et diminuer les coûts de production. Parmi les ressources fourragères qui permettent de gagner en autonomie fourragère, notons les mélanges ou cultures associées, les légumineus... Consultez ce dossier Protéagineux et tourteaux Les matières riches en protéines complètent utilement les rations des ruminants, laitiers surtout. Produits localement, les protéagineux (pois, féverole, lupin) ou les tourteaux de colza, tournesol ou soja permettent d'équilibrer les rations des troupeaux en protégeant la souveraineté aliment... Consultez ce dossier Mutualisation et relocalisation Mutualiser ses moyens de production permet de réduire les coûts et partager les connaissances. En s'approvisionnant localement en matières végétales riches en protéines, les élevages français contribuent au développement de la souveraineté nationale. Consultez ce dossier

Des témoignages

Méteil fourrager
Du méteil fourrager pour alimenter les vaches allaitantes dans une rotation céréalières avec ray-grass résistants vidéo Dans sa ferme céréalière de 300 hectares, Brice Bousquet a initié de nouvelles rotations avec du méteil fourrager de triticale, pos et vesce pour alimenter son atelier de vaches allaitantes Limousines. L'ensilage du méteil permet d'exporter les graines de ray-grass. Détail des rotations et mis en œuvre technique. Chambre régional d'agriculture d'Occitanie
09 - Ariège Mélanges céréales-protéagineux
Une production fourragère optimisé par le semis direct du méteil et le sorgho fourrager
Une production fourragère optimisé par le semis direct du méteil et le sorgho fourrager vidéo Mikael Razou élève 50 mères limousines sur 170 hectares. Avec une rotation orge, sorgho fourrager, méteil fourrager (féverole, avoine, vesce) puis tournesol, il optimise la production fourragère tout en limitant l'utilisation de produit phytosanitaire. Chambre régional d'agriculture d'Occitanie
09 - Ariège Mélanges céréales-protéagineux
Broma 11 Méteil
Du méteil fourrager enrubanné pour assurer l'autonomie alimentaire et diminuer la pression adventice vidéo Dans l'Aude, le Gaec Broma est passé en bio en 2016. Pour produire un aliment riche en énergie et en protéagineux pour sa soixantaine de vaches laitières, il sème un méteil de blé, vesce et pois qui est coupé et enrubanné début mai. Chambre régional d'agriculture d'Occitanie
11 - Aude Mélanges céréales-protéagineux
Cédric André chèvre
L'autonomie protéique avec le méteil vidéo Cédric André élève 270 chèvres sur 100 hectares. Suite aux sécheresses, il cultive des méteils fourragers composés de blé, vesce, pois et trèfle violet. De quoi baisser son coût alimentaire et devenir plus autonome. Chambre d'agriculture de Charente
16 - Charente Mélanges céréales-protéagineux
Bertrand Rouquie, éleveur laitier autonome en protéines
Bertrand Rouquie, éleveur laitier autonome en protéines vidéo Bertrand Rouquie, éleveur bovin laitier en Dordogne, est quasiment autonome en protéines pour produire 420 000 litres de lait dont 230 000 litres transformés en fromage. Avec un robot de traite et un parcellaire morcelé, les vaches sont alimentées quotidiennement par de l’herbe fraîche avec un affouragement en vert. La ration hivernale associe de la luzerne, du maïs et du lin avec un coût limité à 110 à 120 € les 1 000 l. Le concentré de colza est remplacé par du lupin autoproduit. Chambre d'agriculture de la Dordogne
24 - Dordogne Récolte et conservation Protéagineux et Tourteaux Mutualisation et relocalisation
Pierre Trémouille
Pierre Trémouille, éleveur de bovin viande vidéo Pierre Trémouille, éleveur de bovin viande et de veau de boucherie en Dordogne, cultive 120 hectares d’herbe, 20 de luzerne et 20 de céréales, maïs ou méteil. Il a réduit le coût de la ration à 2 euros par animal et par jour en remplaçant l’achat de correcteur par l’implantation de luzerne et de mélange céréale-protéagineux. Les vaches allaitantes sont au pâturage du 25 mars au 1er décembre. Chambre d'agriculture de la Dordogne
24 - Dordogne Légumineuses fourragères Mélanges céréales-protéagineux Pâturage et parcours Mutualisation et relocalisation
Laurent Basset Jura
Mélanges protéagineux et autonomie protéique vidéo Deux éleveurs bovins laitiers du Jura et un éleveur bovin allaitant bio de Saône-et-Loire détaillent leur utilisation des mélanges céréales-protéagineux en grain. Des méteils intéressants pour l'autonomie, le rendement et la biodiversité. Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté
39 - Jura Mélanges céréales-protéagineux Mutualisation et relocalisation
Luzco Cuma des volontaires
Un séchoir en Cuma vidéo La Cuma des Volontaires s'est doté d'un grand séchoir à foin et à céréales pour assurer l'autonomie alimentaire et protéique des élevages en gardant la traçabilité des aliments. Les légumineuses, herbe, colza ou céréales des adhérents sont ventilés par un air réchauffé au soleil dans huit cellules différentes puis mis en bottes avant d'être réexpédiés dans les élevages. FRCuma Ouest (Luzco)
44 - Loire-Atlantique Mutualisation et relocalisation
video marc humeau ovin 49
Autonomie protéique en élevage ovin vidéo Ce film a été réalisé en mai 2016 chez un éleveur ovin du Maine-et-Loire dans le cadre du programme SOS Protein. Marc Humeau est éleveur de 500 brebis dans le Maine-et-Loire. Il privilégie l'herbe pour limiter la complémentation protéique. Pour cela, il a choisi une race herbagère et ses brebis agnellent au printemps, au moment de la pousse de l'herbe. Il ressème régulièrement ses prairies en mélange et avec du colza fourrager et, bientôt, de la chicorée et du plantain. Vegepolys Valley
49 - Maine-et-Loire Conduite du troupeau Herbe et prairies
Estelle 53 Civam
Performances économiques et environnementales d'une ferme herbagère en Pays de la Loire vidéo Estelle est éleveuse de vache laitière en système herbager en Mayenne. Dans cette vidéo du Civam, elle nous explique ce qui fait la force de son système et ce que lui permet d’allier économie, autonomie et performance environnementale. « Dans mon système, j'ai pas mal de prairies que j'essaie de faire pâturer au maximum par mes 40 Normandes. Le système herbager me permet de réduire mes charges alimentaires, les frais de mécanisation, vétérinaires et de cultures. » Civam Pays de la Loire
53 - Mayenne Herbe et prairies
Vidéo fontaine Montbéliarde
Comment répondre à l'autonomie protéique sur les exploitations en polyculture-élevage ? L'exemple de l'exploitation agricole des Fontaines (71) vidéo L'exploitation agricole de Fontaines a modifié son système à base de maïs ensilage et achat de correcteur azoté pour réduire sa dépendance aux intrants. Les 70 vaches laitières montbéliardes sont désormais alimenté par de l'ensilage de dérobées riche en protéines. La ferme y voit des intérêts économiques, zootechniques et agronomiques. PSDR ProSys et PSDR Poeete
71 - Saône-et-Loire Récolte et conservation Mélanges céréales-protéagineux
Le Gaec Vital en Vendée
Autonomie protéique en élevage bovin viande vidéo Le Gaec Vital rassemble trois frères qui élèvent 210 vaches allaitantes charolaises. Ils ont semé du trèfle incarnat dans du ray-grass hybride et pratiquent le pâturage tournant. Ce film a été réalisé en mai 2016 chez un éleveur vendéen, dans le cadre du programme SOS Protein. Vegepolys Valley
85 - Vendée Légumineuses fourragères Herbe et prairies
Claude Thomas
Gestion de prairies riches en légumineuses vidéo Grace au trèfle, Claude Thomas achète peu de concentrés pour ces vaches laitières et allaitantes. Ses prairies vosgiennes associent soit du ray-grass et du trèfle, soit un mélange multiespèce, soit du trèfle pur implanté sous un couvert d'avoine. De quoi faire rimer autonomie et économie. Autoprot
88 - Vosges Pâturage et parcours

Articles Cap Protéines

Des prairies multi-espèces aux multiples atouts
Des prairies multi-espèces aux multiples atouts En associant plusieurs graminées et légumineuses dans les prairies, on peut gagner en économie d’azote, en régularité de l’herbe et en production de fourrages riches en protéines. Revue des atouts verts des... 11 mai 2022 Légumineuses fourragères Herbe et prairies Pâturage et parcours
Presse à huile Proust Coulon
L'huile pour le moteur, les tourteaux pour les animaux Le pressage des graines oléagineuses à la ferme pourrait rencontrer un nouveau regain d’intérêt puisqu’il permet de produire du carburant pour le tracteur et des tourteaux pour l’élevage. 27 avril 2022 Protéagineux et Tourteaux
Devautop et Autosysel évaluent un degré apparent d’autonomie à partir des besoins théoriques des animaux et des achats d’aliments.
Des outils pour évaluer son autonomie protéique Les logiciels Autosysel et Devautop permettent d’évaluer l’autonomie protéique d’un élevage. Ces outils pour l’éleveur et son conseiller permettent de poser les premières réflexions avant de relocaliser s... 13 avril 2022 Conduite du troupeau
meteil
Les méteils grains allient céréales et protéagineux Cultivés et récoltés ensemble, céréales et protéagineux donnent un aliment riche qui intéresse les éleveurs bios et conventionnels. Vive les mélanges ! 04 avril 2022 Mélanges céréales-protéagineux
Sursemis
Le sursemis des prairies permanentes Le sursemis est l’occasion de regarnir en légumineuses une prairie dégradée. Conseils et bonnes pratiques pour redonner un coup de jeune à ses prairies. 14 mars 2022 Herbe et prairies
Normande Vaches Prairie Ciel Bleu
L’herbe, un atout pour l’autonomie protéique L’herbe est un des premiers leviers à actionner pour améliorer l’autonomie protéique des élevages de ruminants. Dès la fin de l’hiver, on peut profiter de ce fourrage abondant, équilibré et peu coûteux quan... 02 mars 2022 Herbe et prairies Pâturage et parcours
Les méteils associant céréales et protéagineux peuvent donner un fourrage de qualité pour un coût de production modeste.
Les prairies semées sous couvert de méteils Grâce à la capacité des légumineuses à capter l'azote atmosphérique de l'air, la luzerne produit des fourrages riches en protéines pour les élevages de ruminants. Mais sa culture, technique, demande... 16 février 2022 Mélanges céréales-protéagineux Herbe et prairies
Prairies Multi-espèces
De la luzerne pour gagner en autonomie protéique Grâce à la capacité des légumineuses à capter l'azote atmosphérique de l'air, la luzerne produit des fourrages riches en protéines pour les élevages de ruminants. Mais sa culture, technique, demande... 02 février 2022 Légumineuses fourragères
Vache normande pâturant
L'autonomie alimentaire dans les élevages de ruminants Les élevages de ruminants français produisent du lait et de la viande essentiellement avec des aliments produits sur la ferme. Il y a cependant des gains possibles pour leur autonomie en p... 19 janvier 2022 Conduite du troupeau Mutualisation et relocalisation
L’importation de tourteaux de soja pour les troupeaux européens participe indirectement à la déforestation de l’Amazonie.
Pourquoi s’intéresser à l’autonomie protéique des élevages ? En produisant des plantes riches en protéines ou en nourrissant différemment ses troupeaux, l’élevage français peut réduire sa dépendance aux importations de soja sud-américain. Explication des enjeux. ... 04 janvier 2022 Conduite du troupeau